Le RéUniFEDD à la COP 22


Le RéUniFEDD participe à la COP22 

Appel de Marrakech pour l’éducation. 
La lutte contre le réchauffement climatique ne trouvera son efficacité que par l’implication de tous les pays, tous les territoires, toutes les organisations et toutes les personnes quels que soit leur âge, leur sexe et leur fonction dans la société.
C’est pourquoi la sensibilisation, l’information, la formation, l’accompagnement, l’éducation et la communication jouent un rôle déterminant pour les années à venir. Il s’agit de l’éducation à l’environnement vers la transition écologique pour tous tout au long de la vie. Il s’agit de la transformation culturelle de la société mondiale.
Nous appelons à la création d’une coalition mondiale pour l’éducation à l’environnement et au développement durable, leviers indispensables pour accompagner la transition écologique. Cette coalition, constituée de l’ensemble des parties prenantes (Etats, collectivités, associations, syndicats, entreprises), pourra devenir l’interlocuteur des Nations Unies sur les questions d’éducation et de climat.

Colloque : Climat, transition socioécologique et développement durable: quelles éducations ?

L’objectif de ce séminaire est de questionner la place de l’éducation au développement durable dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques à l’échelle internationale.

 

Le projet global articule :

  • un séminaire de deux jours réalisé le vendredi 4 et samedi 5 Novembre 2016,
  • une journée de découverte de sortie le dimanche 6 Novembre (visite de sites, d’associations et de collectivités qui œuvrent en ce sens dans le Haut Atlas),
  • de deux journées scientifiques et citoyennes les lundi 7 et mardi 8 Novembre 2016 ainsi que d’autres actions détaillée ultérieurements dans un autre document) durant toute cette semaine du 7 au 12 Novembre

Le projet se terminera le 14 Novembre par un side event (zone verte lors de la journée consacrée à l’EDD lors de cette COP22) ainsi qu’une reprise de nos propositions lors des négociations (zone bleue).

 

Le séminaire réunira une soixantaine de personnes de la communauté francophone: chercheurs et formateurs dans les universités, les grandes écoles, les associations et les entreprises. Les conclusions de ce séminaire seront d’une part portées lors des négociations de la COP22 et diffusées le plus largement possible lors de la COP22 et en marge de celle-ci.

 

Coordination des actions :                         Université de Marrakech /RéUniFEDD

 

Partenaires :

  • Internationaux : AUF et réseaux internationaux (Cifeodd..), OIF, UNESCO.
  • Français : Ministère de l’Écologie, Ministère de l’Enseignement et de la Recherche, Conférence des Présidents d’Université, Conférence des Grandes Écoles, Réseaux étudiants, Espace national de concertation, Associations, collectivités et entreprises…
  • Marocains : Université Cadi Ayyad, Conseil Régional de Marrakech, Académie régionale de l’Éducation et de la Formation, Centre Régional des métiers de l’Enseignement, Muséum d’Histoire Naturelle de Marrakech, Faculté des Sciences, Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Faculté des Sciences juridiques et économiques, Institut Français de Marrakech…

 

Lieu :                                                                           Université Cadi Ayyad de Marrakech.

Les objectifs ci-contre sont encore en discussion au sein du comité scientifique et peuvent faire l’objet d’évolutions.

 

Objectifs globaux : À partir de la thématique « changements climatiques et développement »,

1° Envisager les aspects éducatifs au sens large:

Éducation Relative à l’Environnement, Questions Socialement Vives, Courants de la complexité, Buen vivir, Courant des Compétences…

pour sortir des dualités : Éducation formelle/informelle, éducation populaire/scolaire.

2° Échanger à propos des compétences autour des enjeux partagés pour penser le monde de demain

3° Élaborer une série de propositions éducatives, contextualisées, concrètes et opérationnelles, basées sur des outils fiables sur le plan des méthodes proposées lors de la COP22 le lundi 14 Novembre.

4° Réaliser la médiation des aspects pédagogiques et éducatifs dans les différents publics présents à la COP22.

 

Objectifs spécifiques:

  • Intégrer la place de la société civile (liens ONG, entreprises, territoires…) et des nouvelles formes de gouvernance.
  • Intégrer la place des différents types d’innovations : techniques, financières et pédagogiques.
  • Prendre en compte les phénomènes et politiques d’atténuation, d’adaptation et de transformation.
  • Aborder les changements climatiques dans une vision systémique et prospective.
  • Articuler le besoin d’un apport de solutions opérationnelles (Agenda des solutions à questionner de façon critique) avec la nécessité d’une réflexion sur les enjeux.
  • Apporter une contribution éducative en lien avec la prise en compte des changements individuels et collectifs dans la société et les formations.
  • Accompagner l’exercice de sa responsabilité (RSE, RSO) dans différents cadres éthiques (culturels, anthropologiques).

 

Proposition de fonctionnement :

Partage en amont au sein du séminaire d’une base de culture commune :

1° Envoi d’une proposition de communication courte  en 2 pages (Didier.MULNET@univ-bpclermont.fr ) pour répondre à la question des relations entre « Climat, transition socioécologique et développement durable: quelles éducations ? » Cette proposition sera rédigée sur 2 pages maximum (formulaire fourni) par les collègues qui auraient voulu participer alors qu’ils ne peuvent venir à Marrakech, ou par les collègues qui veulent échanger en amont de ce  séminaire. Toutes les productions seront mutualisées et déposées sur le site du RéUNifEDD par Marco Barroca-Paccard.                                                                                                 Date limite de dépôt : 1 Novembre 2016.

Mutualisation d’une bibliographie partagée sur le site du RéUniFEDD où seront présentés des ouvrages et des articles considérés comme fondateurs sur cette question des changements climatiques, de la transition énergétique ET sur les aspects éducatifs.

 

Proposition de quelques idées ou thématiques pouvant être débattues : thèmes non limitatifs…..

Catastrophisme et déni du risque ; Vulnérabilité et résilience ; Biodiversité et changements climatiques ; Changements dans les systèmes éducatifs ; Enjeux d’éducation forte ou faible ; Education tout au long de la vie ; Spécificité en terme de francophonie ; Spécificités éducatives liées au thème du climat ; Educations à par pour ; Place des savoirs et des compétences ; Différents courants éducatifs ; Interculturalités

NB Ces propositions n’ont pour but que d’ouvrir les débats….

 

Comité scientifique du séminaire :

Angela Barthes (Fr); Jacques Bregeon (Fr), Fouad Chafiqi (M); Loubna Chaouni (M); Denis Dessagne (Fr) ; Abdelhalim Fakihani (M); Roland Gérard (Fr), Mohamed Ghamizi (M); Denis Guibard (Fr) ; Marina Gruslin (Belgique) ; Michelle Jouhaneau (Fr); Jean Marc Lange (Fr) ; Alain Legardez (Fr); Gérald Majou(Fr), Didier Mulnet (Fr); Baye Daraw Ndiaye (Sénégal) ; Driss Ouazar (M); Marco Barroca Paccard(Canada) ; Georges Sawadogo (BurkinaFaso) ;, Francis Thube(Fr),

Comité d’organisation :

Fatima Arib (M); Boujemaa Belhand (M); Noureddine Boutmoudit (M); Tarik Khalla (M); Amina Menebki (M), Lionel Roucan(Fr),

NB : les comités d’organisation et scientifiques ne sont pas totalement finalisés.

 

 

Déroulé du séminaire :

Vendredi matin 9h 12h: ouverture du séminaire avec présentation générale (amphithéâtre).

  • conférences d’ouverture pour présenter le guide compétence et le Mooc Quel DD pour l’Afrique ?
  • conférences d’ouverture pour lancer le séminaire.

Reprise du séminaire à 15h : salle de séminaire pour 30 à 40 personnes (1 à 2 groupes)

Pause café vers 17h puis reprise de l’atelier jusqu’à 19h

  • Samedi matin 9h 12h travail en ateliers
  • Samedi après midi : 15h 18h suite des ateliers

Synthèse à la fin du séminaire le samedi

Voici quelques propositions dans le cadre du séminaire