« Plus ou moins bêtes »

Dans le cadre d’un partenariat avec le Musée national de l’Éducation (Munaé, Réseau Canopé), leRéUniFEDD est fier de présenter  le projet « Plus ou moins bêtes » sur la représentation des animaux dans le cadre éducatif.

POMB_affiche_web

Des documents téléchargeables  présentant le projet sont accessibles :

http://www.musees-haute-normandie.fr/exposition/plus-ou-moins-betes-les-animaux-et

http://www.reseau-canope.fr/musee/page3.php?version=francais&rubrique=EXPO_2

 

Présentation : le projet « Plus ou moins bêtes »

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une réflexion développée au Musée national de l’Éducation (Munaé, Réseau Canopé) sur la représentation des animaux dans le cadre éducatif.

Il comporte trois réalisations :

‒ une exposition itinérante de huit panneaux traitant des « figures animalières » dans les manuels scolaires, pouvant être empruntée par des établissements scolaires et des structures à vocation socioculturelle ;

‒ un dispositif d’accompagnement de cinq vitrines mobiles présentant des objets issus des collections du Musée (option destinée à des structures présentant les conditions de sécurité et d’exposition requises) ;

‒ l’exposition-dossier « Plus ou moins bêtes : les animaux et l’éducation », que vous pouvez voir dans ce lieu, étend la réflexion à d’autres domaines, relevant davantage d’une éducation informelle (notamment : jeux de société, littérature pour enfants, spécimens naturalisés d’animaux présentés dans les muséums d’histoire naturelle).

 

Les thèmes abordés ici rendent compte d’un certain nombre d’évolutions. On note ainsi la prédominance de la représentation « utilitariste » et « moralisatrice » des animaux au début du XXe siècle (bonnes bêtes vs nuisibles), aujourd’hui remplacée par une approche intégrant une dimension écologique et la volonté de protéger l’environnement. On remarque également une modification de l’esthétisme dans les manuels scolaires (remplacement des illustrations scolaires par des photographies, valorisation de certaines espèces en fonction de leur apparence) et dans d’autres produits destinés à l’enfance. La présentation de l’homme comme un animal trônant au sommet de l’évolution, ayant entraîné des dérives racistes remises en cause après la Seconde Guerre mondiale, est également évoquée dans l’exposition.

Ces éléments invitent à s’interroger sur le contenu des notions transmises aux élèves aux différentes époques concernées.

 

La forme de l’exposition-dossier, conçue pour occuper un espace limité, ne permet pas de rendre compte de manière exhaustive de larichesse des collections du Munaé sur ce thème. Des ressources complémentaires sont fournies aux visiteurs par le dispositif des QR codes.

 

Le parcours est composé de six parties

  1. Ce que l’on pouvait étudier dans les manuels anciens
  2. Les approches contemporaines à l’école
  3. Travaux d’élèves
  4. Les présentations d’animaux
  5. Les animaux dans les jeux de société
  6. Les animaux dans la littérature jeunesse

 

Crédits

Conception :

Laurent Trémel, docteur en sociologie de l’EHESS, membre associé du laboratoire CIVIIC (université de Rouen), chargé de mission Médiation scientifique et partenariats universitaires au Munaé (Réseau Canopé)

Avec la collaboration de :

Marco Barroca-Paccard, professeur à l’université du Québec en Outaouais, docteur en biologie et doctorant en didactique des sciences (CREN, laboratoire CEI-EA2661, université de Nantes), mène des recherches sur l’enseignement de la biodiversité (partie 2).

Carole Voisin, doctorante en sciences de l’éducation (CREN, laboratoire CEI-EA2661, université de Nantes), professeure des écoles et formatrice à l’Éspé de Basse-Normandie en didactique des questions socialement vives (parties 2 et 6).

Prises de vues : Pascal Boissière, photographe au Munaé

Dispositifs d’accompagnement pédagogique : département des publics du Munaé

Avec le concours des équipes du Munaé : régie des collections, magasiniers et équipe logistique, photothèque, documentalistes, services administratif et informatique.

NB : statistiques de la partie 3 (« Travaux d’élèves ») résultant du travail mené par Franck Renou, régisseur des collections, dans le cadre du groupe de travail « Politique d’acquisition » (Munaé, 2014).

 

Partenaires de l’opération :

Avec la participation du RéUniFEDD, de l’Éspé de l’académie de Nantes, de la bibliothèque universitaire de Rouen (BU Formation des enseignants), du Centre de recherche en éducation de Nantes (CREN), du musée des Beaux-Arts de la ville de Bernay.

Phœnix, paonne naturalisée, exposition de l’œuvre de Sylvain Wavrant, designer taxidermiste, www.sylvainwavrant.com

Présentation du documentaire :

Comportement des animaux, documentaire de Claude Faure et Maurice Debrune, série « Savoir et Découvrir ». Réalisation : Serge Grave, IPN, 1964. Collections audiovisuelles de Réseau Canopé, www.cndp.fr/media-sceren/

Textes et photographies : © Munaé (Réseau Canopé, Rouen), 2016.

 

 

Comment mieux éduquer petits et grands à l’environnement

Comment mieux éduquer petits et grands à l’environnement

L’assemblée plénière du Conseil économique, social et environnemental (Cese) a adopté à la quasi-unanimité le 26 novembre un avis intitulé « L’éducation à […]