Colloque : devenir acteur.ice.s d’un monde qui change 9 et 10 juillet 2019

Appel à communication pour le colloque Formation et Education au Développement Durable (FEDD), Formation-Education-Compétences et Objectifs de Développement Durable (FECODD)

Devenir acteur.ice.s d’un monde qui change

Transformer l’éducation et les formations en prenant en compte les Objectifs du Développement Durable (ODD) et les compétences DD.

9 et 10 juillet 2019

Conférence des Présidents d’Université, 103 Bvd St Michel, 75005 PARIS

Cet appel s’adresse prioritairement aux universitaires (universités, grandes écoles, etc.), mais aussi aux étudiants, aux enseignants, formateurs, chercheurs et pilotes de projets ou filières dans l’enseignement primaire, secondaire et du supérieur, ainsi qu’aux formateurs des secteurs associatifs et professionnels engagés dans des actions d’éducation et de formation au développement durable, dans sa plus large acception.

Ce colloque – piloté par le RéUniFEDD en partenariat avec la CPU et la CGE s’inscrit dans la lignée des colloques « Préparer au monde demain » (Clermont 2015, 2016 et 2017) et de celui sur « Curriculum et ODD » de (Montpellier, 2018). Il s’intéresse aux activités d’éducation et de formation au développement durable dans toutes ses dimensions et en liaison avec la recherche (notamment via le « séminaire national de Recherche en Education et Formation vers un développement durable » (REFEDD) du 8 juillet à Paris).

Il est plus particulièrement ciblé sur les modalités de prise en compte des Objectifs de Développement Durable (soit le « prisme des ODD »), ainsi que des compétences requises pour l’EDD (et particulièrement celles proposées dans le cadre du « guide compétences DD&RS »). Il est également en lien avec le projet FECODD piloté par le RéUniFEDD.

Les Objectifs de Développement Durable (ODD)

Les 17 Objectifs du Développement Durable sont portés par les états, les grands organismes internationaux (ONU, UNESCO…) et la société civile. Ils couvrent tous les champs de la vie en société2 et se déclinent pour 2030 en 169 cibles et 244 indicateurs de nature politique. Toutefois, l’absence de prescriptions assorties à ces objectifs constitue une invitation forte, pour tous les acteurs concernés, à engager leur responsabilité afin de questionner leurs pratiques au regard des défis à relever. Le champ de l’éducation et de la formation, sur lequel repose la construction des compétences requises3, dès aujourd’hui et surtout pour demain, est évidemment particulièrement concerné. Ainsi, chaque étudiant, formateur, chercheur ou institutionnel a le devoir de s’engager sur cette voie et ne peut plus ignorer ces nouveaux enjeux, depuis ceux portés par les « transitions » numériques, énergétiques et climatiques, jusqu’à ceux qu’induisent les évolutions des modes de production, de consommation, d’échanges ou de relation entre les hommes ou avec la nature. Ceci nécessite des reconstructions professionnelles urgentes, avec mise en place de curriculums adaptés, d’outils et de modalités de formation renouvelés.

Objectifs globaux du projet FECODD

Les contenus et orientation du projet Formation-Education-Compétences et Objectifs de Développement Durable sont à consulter sur le site http://fecodd.fr 2

La démarche globale s’appuie à la fois sur une dynamique de recherche-action-formation et sur l’approche par compétences.

En résumé, les projets fédérateurs FECODD seront officiellement lancés lors du colloque des 9 et 10 Juillet 2019 pour deux ans avec l’ouverture de la plateforme collaborative francophone destinée à recevoir les contributions (principes et outils de formation, retours d’expérimentations et supports de communication). La 1ere année de fonctionnement sera consacrée aux retours des phases de généralisation des projets FECODD et à la mise en place d’un Observatoire des besoins et des pratiques pour son opérationnalisation la 2ème année.

Modalités de participation et de communication :

Le colloque se donne comme objectif de développer et dynamiser un réseau d’acteurs à partir de communications faisant apparaître la diversité des pratiques d’EDD et des modes d’intégration des ODD dans les pratiques pédagogiques et de professionnalisation, développées dans différents secteurs de l’éducation et de la formation, depuis la maternelle jusqu’à l’université et dans la formation tout au long de la vie.

Propositions de communication : Trois types de communications sont proposés :

la présentation d’expériences réalisées ou en cours ;

la présentation de projets fédérateurs existants ou à construire ;

la présentation de projets émergeants.

Elles devront s’inscrire dans la thématique générale du colloque déclinée selon les axes suivants :

Axe n°1 : ODD et compétences : quelles stratégies d’éducation ou de formation ?

Pour atteindre les cibles des ODD, des outils d’accompagnement de projet ou de formation doivent être mis en oeuvre. Un regard à la fois critique et innovant sur les outils utilisés, déjà existant ou à construire dans leur choix et leur mise en oeuvre sera apprécié. Parallèlement l’approche par les compétences et de ses outils spécifiques (notamment les compétences DD&RS) permet d’envisager de façon critique certains regroupements d’ODD ou l’ensemble des ODD. Alors que l’introduction des dimensions compétences dans les pratiques de formation dans leurs spécificités s’impose de plus en plus comme une nécessité au regard des évolutions rapides (numériques, changements sociétaux, nouveaux rapports aux savoirs, ) auxquelles nous sommes confrontées, le renouvellement des pédagogies et des didactiques, pour en accroître l’efficience et faire face à l’urgence, s’avère être une problématique cruciale même s’il convient de rester critiques face à certains types de changements proposés.

Cet axe du colloque vise à accueillir des communications qui présentent des stratégies et dispositifs et leur mise en oeuvre pour atteindre ou utiliser les ODD et les compétences à initier en vue d’un partage d’expériences. Il sera notamment fait une place aux communications qui s’attachent à rendre compte d’avancées en direction des « nouvelles » pédagogies inversées liées au numérique (Moocs, Spoc, FOAD…) ou de formes pédagogiques anciennes revisitées jusqu’à des formes transposées d’un secteur professionnel dans un autre, et des approches didactiques impliquées. Il conviendra à chaque fois d’interroger la pertinence et l’efficacité de ces formes pédagogiques et didactiques. Un intérêt particulier sera porté aux propositions relevant d’un point de vue curriculaire.

Axe n°2 : ODD, compétences et professionnalisation.

Face aux transitions et/ou aux révolutions (numérique, énergétique, climatique, biodiversité, socio-environnementales ou économiques, sociétales…) en cours, la majorité des secteurs de la formation professionnelle sont en mutation. La disparition et l’apparition de nouveaux savoirs faire et compétences devient un enjeu majeur dans tous les secteurs couverts par les ODD.

Qu’il s’agisse de projets individuels ou de projets à plus grande échelle (démarche de développement durable dans un établissement, Plan « Vert », démarche DD territoriale…), que ceux-ci soient portés par des étudiants, des associatifs, des personnes des collectivités ou des entreprises, ou de l’enseignement à tous niveaux, l’originalité, la créativité et l’innovation seront privilégiées, surtout lorsque ces projets visent à croiser les ODD avec une approche de type compétences. La mise en oeuvre de nouvelles pratiques, tant en ingénierie de formation que pour le 3

renouvellement des pédagogies et des didactiques, suppose de nombreuses formes de coopérations, depuis celles des membres d’une équipe pédagogique jusqu’à celles qui structurent un corps professionnel, en passant par les différentes institutions où se manifeste la professionnalité. Le développement de cette professionnalité est favorisé par la médiation de nombreux outils tels que des plateformes coopératives, des observatoires de pratiques, etc.

Cet axe du colloque a pour objectif de recevoir des communications qui envisagent le développement de la professionnalité des acteurs impliqués dans l’utilisation d’outils de ce type ou de la manière dont ces outils sont construits ou utilisés. Il vise également à accueillir des communications qui présentent les projets, démarches ou actions qui contribuent au renforcement au pouvoir d’agir individuel et collectif des citoyens (empowerment).

Un intérêt particulier sera porté aux propositions développant un point de vue curriculaire.

Axe n°3 : Outils et dispositifs pour la formation et l’éducation au développement durable

Cet axe accueillera les propositions liées à des projets, des expérimentations, des suivis, des recherches actions collaboratives, etc… sur des questions de développement durable dans toutes ses dimensions, aussi bien dans leurs contenus que dans leurs territorialités. En formation, quel que soit le niveau, – au-delà des référentiels existants qui doivent être analysés de façon critique et innovante -, la construction de référentiels de compétences, spécifiques à chaque formation, est une tâche indispensable, surtout lorsqu’on vise à développer des compétences intégrant les dimensions DD&RS dans des logiques disciplinaires et/ou professionnelles. Penser un curriculum nécessite d’aller au-delà de la prise en compte des ODD et des compétences DD. Pourront ici être proposées des actions éducatives pour un développement durable (AEDD), des investigations multi référentielles d’enjeux de développement humain et de durabilité environnementale, des contributions disciplinaires à la résolution de problèmes de développement durable…

Cet axe vise donc à accueillir les communications qui portent soit sur les projets, soit sur les référentiels de compétences en lien avec le DD dans différents contextes professionnels, soit sur les types de curricula qui pourraient être mis en place.

Les communications retenues feront l’objet d’une publication dans les actes de ce colloque (publiées sur le site http://fecodd.fr). Celles qui répondent aux critères de publication en revue seront publiées dans différentes revues scientifiques (Terminal4, Educare,…) et en ligne(HAL).

◼︎ Trois formes de communications seront possibles :

Communication orale en atelier (15 minutes de présentation + 10 minutes d’échanges).

Communications groupées en mode symposium par groupe de 3 à 4 communications à l’initiative des groupes pour un temps d’échange de 1h30. (Envoi groupé des propositions)

Communications courtes en mode TEDx de moins de 5 minutes (filmées en amont et/ou sur place si acceptation par le comité de pilotage du FECODD)

◼︎ SOUMISSIONS des communications orales :

Les personnes intéressées à participer au colloque doivent transmettre leur proposition de communication pour expertise AVANT le 30 AVRIL 2019 à Didier.Mulnet@uca.fr

… pour une réponse deux semaines après réception (les communications envoyées plus tôt seront examinées en avance pour une réponse rapide, pour les collègues étrangers, par exemple) 4

La proposition est adressée en format .doc ou docx et doit inclure :

 Le mode de communication (atelier, symposium ou TEDx)

 L’axe choisi , (Arial 12, aligné à gauche)

 Le titre de la proposition, (Arial 12, aligné à gauche) ;

 Les Nom prénom auteur(s), fonction(s), laboratoire(s) ou établissement de rattachement, adresse mail (Arial 10, aligné à gauche) ;

Un résumé de 350 à 400 mots maximum (hors références bibliographiques présentées aux normes APA) et 5 mots-clefs (Times 12, justifié) pour les communications orales et pour les communications courtes.

Pour les communications en mode TEDx, des temps spécifiques de communication seront aménagés (Cinq minutes de communication suivis échanges brefs).

Tous les compléments d’information concernant ce colloque seront disponibles sur le site. http://fecodd.fr qu’il est vivement conseillé d’aller consulter régulièrement, pour avoir des renseignements concrets mais aussi pour avoir accès aux centaines de documents déjà produits ces dernières années.

Les renseignements sont à demander à Didier.Mulnet@uca.fr coordinateur de ce colloque qui fera le relai avec le comité de pilotage.

◼︎ INSCRIPTIONS OBLIGATOIRES :

Elles seront ouvertes à partir du 1er MAI 2019 dans la limite des 150 places disponibles avec une priorité aux communicants et aux premiers inscrits.

Frais d’inscription Le colloque en lui-même ne prend pas en charge les frais de déplacement, repas et hébergement.

Tarifs : pour les deux jours. (Inscription gratuite pour les étudiants)

Personnes non prises en charge par leur institution ou du Sud : 20 euros

Personnes prises en charge par leur institution : 40 euros

Composition du comité de pilotage du projet FECODD :

Emmanuel Bakary (Univ Yaoundé 1, Cameroun) ; Annie Beka Beka (ENS Libreville, Gabon) ; Marco Barroca Paccard (Univ. Québec en Outaouais, Canada) ; Angela Barthes (IUT Digne, AMU) ; Jean Louis Bougeret (Obspm) ;, Jocelyne Bosson (AUF Abidjan, Cote d’Ivoire) ; Maryse Cadet-Mieze (AMU) ; Jean Claude Coulet (LP3C Université Rennes 2); Jean Pascal Derumier (RéUniFedd, Entreprise); Francine Depras (Cicè) ; Dominique Desbois (Inra-, AgroParisTech) ; Denis Dessagne (ESPE d’Aquitaine, Univ. Bordeaux) ; Félicie Drouilleau (CEREQ) ; Pierre Dutuit ; Sabine Duvaleix-Tréguier (Agrocampus Ouest) ; Luc Egger (Rectorat Grenoble) ; Christiane Ewane (Univ Yaoundé 1, Cameroun) ; Muriel Feinard-Duranceau (ESPE, Univ. Orléans) ; Stéphane Flament (Ensi Caen) ; Emeric Fortin (Ecole des Ponts, Paritech) ; Ahmed Ghoutati (IUT, Univ. Clermont Auvergne) ; Nathalie Guilbert (Ec. Bio. Ind., Cergy-Pontoise) ; Benoît Grossiord (Bordeaux Sciences Agro) ; Nathalie Hector (emlyon business school); Klara Kovesi (ENSTA Bretagne) ; Jean-Marc Lange (LIRDEF, Univ. Montpellier et univ. Paul Valéry-Montpellier) ; Alain Legardez (AMU) ; Celine Leroy (CPU) ; Gerald Majou (CGE) ; Jean Louis Martinand (STEF Cachan) ; Céline Montero ; Didier Mulnet (ESPE Clermont Auvergne, UCA.) ; Vincent Robin (ESPE d’Aquitaine, Univ. Bordeaux) ; Valerie Rodier (IUT, Univ. Brest), Lionel Roucan (RéUniFedd, Ville de Cournon), Jaclyn Rosebrook-Collignon (Grenoble Ecole de Management) ; Rachel Sampson (Rectorat Orléans) ; Georges Sawadogo (Univ. Koudougou) ; Severin Zan Bi Irie (Univ. Alassane Ouattara, Cote d’Ivoire).

Intégration dans la semaine d’activité sur les ODD :

Jeudi 4 et vendredi 5 Juillet 2019 : Séminaire WEBTVODD (ESPE /Université Clermont Auvergne) – Clermont Ferrand ; Contact Didier Mulnet ; didier.mulnet@uca.fr

Lundi 8 Juillet 2019 :Séminaire recherche RéUniFEDD (Education, Formation, Développement Durable : acquis et orientations actuelles de la recherche) – 10h-17h – CPU Salle de conférence/ouvert au public ; Contact Jean-Marc Lange ; jean-marc.lange@umontpellier.fr

Lundi 8 Juillet 2019 :Assemblée Générale du RéUniFEDD -17h30 18h30 – Salle de conférence/ouvert au public ; Contact Alain Legardez alain.legardez@univ-amu.fr

Mardi 9 et mercredi 10 Juillet : Colloque Devenir acteur (trice) -s d’un monde qui change. Conférence des Présidents d’Université. (PARIS)